Actuellement, avoir effectué des études supérieures n'assure pas d'obtenir son premier emploi facilement.

Stocks - Bloomberg


Stocks - Bloomberg

Un étudiant au parcours exceptionnel

A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé (bloomberg) apprécie les matières techniques et l'algèbre. En 1986, à 24 ans, il devient docteur et participe à des conférences internationales dans les deux domaines qu’il affectionne : le silicium et les semi-conducteurs. Ses études d'ingénieur, il les fait sur les bancs de la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. Agé d'à peine 23 ans, André-Jacques Auberton-Hervé s’impose déjà comme une référence grâce à ses recherches, qui aboutissent à d’importantes innovations dans les domaines militaire et spatial et lui valent d’être invité à de nombreuses conférences scientifiques d'envergure internationale.

Un spécialiste de la croissance à l'échelle mondiale

Alors que l’économie se mondialise, André-Jacques Auberton-Hervé a compris très tôt l’intérêt d'aller décrocher des marchés hors de France. Grâce à des usines implantées dans plusieurs régions du monde, l'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une visibilité internationale. L'entreprise iséroise Soitec ne tarde pas à exporter ses solutions et atteint de cette façon un CA de 372 millions d’euros en 2006.

La vision d'un bâtisseur

Grâce à ses compétences en développement industriel, l’effectif de l’entreprise fondée par André-Jacques Auberton-Hervé passe de deux à près de mille collaborateurs en l’espace de dix années. L'entrepreneur positionne l'entreprise comme un fournisseur indispensable et sûr. En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé crée, avec Jean-Michel Lamure, la société Soitec. Dans la clientèle de la start-up, il y a des noms connus.

Un patron ouvert aux évolutions technologiques

Résolument tourné vers l'avenir, André-Jacques Auberton-Hervé salue les avancées de la révolution industrielle 4.0. Le dirigeant défend l'idée que pour rattraper le retard sur les Etats-Unis, l’Europe va devoir soutenir ses champions industriels en se dotant d’outils appropriés. André-Jacques Auberton-Hervé est parti de rien pour développer une société incontournable dans le secteur de la microélectronique. Il mesure l'importance des marchés financiers. Selon lui, le vieux continent a des atouts industriels et économiques.